Proposition 3 : phlunk

 

« Phlunk » est un mot-valise signifiant punk-philosophie. En poussant les dérives de la pop-philosophie à leur insoutenable paroxysme, la punk-philosophie ne considère le langage que comme un aboiement sophistiqué, et donc sujet légitime à une réappropriation bruitiste.
Le discours formel, posé en ouverture, se laisse rapidement submerger et le son brut envahit l’espace, renvoyant chacun(e) à son propre verbiage intérieur. Le power point du conférencier, support carcéral de sa parole, se désagrège en objet kaléidoscopique tandis que ses thèses prennent vie.
Dans les fissures de la pensée articulée s’ouvre ainsi un espace de méditation, une plateforme d’échange et d’hybridité, où chacun(e) est convié(e) à participer à l’élaboration d’une réflexion artistique commune, libérée, mise au service poétique de la communauté.

Simon Arthaud Monseu et Medi Spiegelberg, mai 2016

 

Photos Diana Ledermann, live @ Fécule Festival 2016